Comment louer son chalet ? [Mise à jour 2022]

Quoi faire avant de louer son chalet ?

La mise en location de son chalet revêt de nombreux avantages, le plus évident étant qu’elle constitue une excellente façon de compenser le coût de l’investissement. Avec un accès à la propriété en baisse, c’est aussi un moyen de conserver son habitation en attendant la hausse en valeur désirée. Que vous soyez à la recherche d’une source supplémentaire de revenu passif, d’un investissement pour votre retraite ou d’une solution qui vous donnera les moyens de conserver le chalet auquel vous attachez une valeur sentimentale, plusieurs aspects sont à considérer. Les conditions légales, mesures de sécurité et modalités de fonctionnement doivent faire partie de votre démarche de mise en location. Nous sommes là pour vous les détailler et vous aider à mettre votre chalet en location en moins de deux!

1. Enregistrer son établissement et obtenir une attestation de classification auprès de la CITQ

Au Québec, chaque municipalité a ses exigences en termes d’hébergement aux fins de tourisme. Il faudra donc vous assurer de recevoir un certificat de conformité municipal, qui vous permettra d’obtenir une attestation de classification auprès de la Corporation de l’industrie touristique du Québec (CITQ). Cette étape est obligatoire pour toutes les locations d’une durée de moins de 31 jours. La CITQ accordera à votre habitation de vacances entre zéro et cinq étoiles suivant l’analyse de critères touchant notamment à la superficie, à la propreté, à l’extérieur du bâtiment, à l’état des lieux et des équipements et à l’implantation de mesures de tourisme durable. L’attestation de classification que vous délivrera la CITQ sera valide pour une durée de deux ans. Vous devrez ensuite en faire une nouvelle demande.

2. S’enregistrer aux taxes auprès de Revenu Québec

L’offre d’un hébergement de courte durée est soumise aux conditions de Revenu Québec. Vos obligations exigent que vous déclariez vos revenus et que vous vous inscriviez aux fichiers de la taxe sur l’hébergement, ainsi que de la TPS et de la TVQ.

L’obligation de déclaration de revenus demande vous déclariez l’entièreté de vos revenus de location. Vous pourrez en déduire toutes dépenses « admissibles et raisonnables » attribuées à la superficie louée et à la période de location. Portez une attention particulière à cette déclaration, car les revenus de location ne reçoivent pas le même traitement fiscal que les revenus d’entreprise (bien que la déclaration d’entreprise puisse s’appliquer dans certains cas).

L’inscription au fichier de la taxe sur l’hébergement est nécessaire si la location de votre chalet répond à trois conditions : vous proposez régulièrement la location d’une unité aux fins d’hébergement de touristes pour une durée de 31 jours ou moins en échange d’une rémunération; vous publicisez, sur Internet, par affiches ou autres, la mise en location de votre chalet; votre chalet est situé dans une région touristique de la province où la taxe sur l’hébergement est applicable. Si vous remplissez ces conditions, vous êtes dans l’obligation de percevoir la taxe et de la remettre à Revenu Québec. Dans le cas où vous feriez affaire avec une agence de location dont les administrateurs recevraient tous les revenus, vous n’auriez pas à vous inscrire personnellement au fichier de la taxe sur l’hébergement.

L’inscription aux fichiers de la TPS et de la TVQ est obligatoire si les locations de votre chalet dépassent 30 000 $ « au cours d’un trimestre civil donné ou pour l’ensemble des quatre trimestres civils qui le précèdent». La TPS et la TVQ doivent alors s’appliquer sur l’hébergement lui-même, mais également sur la taxe sur l’hébergement et sur les biens et services achetés, le cas échéant. Si la location de votre chalet vous rapporte moins de 30 000 $ durant les périodes mentionnées, vous êtes considéré par Revenu Québec comme un petit fournisseur, ce qui vous exonère de l’inscription à ces fichiers et de la perception de la TPS et de la TVQ.

3. Assurer son chalet

Si vous désirez le mettre en location, il est primordial que votre chalet soit assuré. Si vous avez déjà fait affaire avec un assureur pour votre habitation, vous avez le devoir de l’aviser de vos intentions d’y héberger des touristes, car ce ne sont pas toutes les compagnies d’assurance qui couvrent ce type d’occupation.

Avant de choisir une assurance, portez bien attention aux modalités de la couverture. Effectivement, il se pourrait que vous ne soyez pas protégés contre certains incidents, comme le vol par les locataires. Par ailleurs, notez qu’une assurance de responsabilité civile de 2 000 000 $ est nécessaire à l’obtention de l’attestation de classification de la CITQ si le chalet que vous mettez à louer n’est pas votre résidence secondaire, mais votre résidence principale.

4. Mettre en place son chalet

Avant d’y accueillir des visiteurs, vous devez mettre en place votre chalet locatif. Protégez vos biens de valeur, ainsi que les objets que vous ne désirez pas rendre accessibles aux visiteurs dans un endroit sûr et verrouillé. Assurez-vous de leur donner accès aux nécessités de cuisine, à une literie de qualité, etc. Avant la venue de locataires, veillez à ce que votre chalet soit impeccable et nettoyé en profondeur, de même que tous les objets mis à leur disposition (10).

Travailler avec une agence de location reconnue ou louer son chalet soi-même ?

Si vous travaillez avec une agence de location reconnue, vous profiterez avant tout d’une excellente visibilité qui pourrait grandement simplifier la location de votre chalet et vous attirer de nombreux visiteurs. Vous pourrez aussi bénéficier de l’appui d’experts et de la réputation de l’agence. Bien que plus coûteuse, cette option pourrait ultimement vous générer des revenus beaucoup plus élevés.

Si vous choisissez de louer vous-même votre chalet, vous économiserez gros sur l’affichage de vos annonces. En revanche, vous pouvez obtenir d’excellents résultats par l’utilisation de plateformes bien connues, dont plusieurs sont offertes gratuitement, et des réseaux sociaux. Par des textes attrayants et une liste exhaustive des services offerts et biens accessibles, vous pourrez attirer plusieurs locataires potentiels.

Quel prix de location pour louer son chalet facilement ?

Avant de fixer un prix de location pour votre chalet, vous devrez effectuer une étude de marché et établir un prix en fonction du marché locatif. Pour fixer un prix convenable et comparable à celui des chalets similaires, consultez les prix moyens des chalets en location pour votre région de la province. Notez que les prix varient en fonction des périodes : ils sont significativement plus élevés durant la haute saison (incluant les vacances, la semaine de relâche, etc.) et inversement. Par exemple, le prix moyen d’un chalet locatif à Charlevoix en 2021 pour deux nuits était de 1600 $ durant la basse saison et de 2150 $ durant la haute saison.

Conseils d’experts en location de chalet pour éviter les problèmes

Faites signer un contrat de location

La signature d’un contrat de location vous protègera et rassurera votre locataire. Inscrivez-y toutes les informations relatives aux coûts, au paiement et à la durée du séjour, au nombre de personnes, à toute condition relative aux lieux ou à l’équipement, de même que les coordonnées du locateur.

Exiger un dépôt de sécurité

La demande d’un dépôt de sécurité (inscrite dans le contrat) vous rassurera au sujet de potentiels bris par les locataires. Ces derniers feront à leur tour attention à votre propriété et à vos biens, s’assurant de récupérer le montant. Assurez-vous de communiquer clairement avec vos locataires au sujet du dépôt de sécurité. Ils doivent en connaître la raison, de même que les incidents qui mèneraient à la perte de ce dépôt.

Enregistrez-vous sur les sites de localisation

Un enregistrement sur les sites de localisation vous permettra d’augmenter votre visibilité et de faire connaître votre chalet plus facilement. Effectivement, cet affichage accroîtra vos chances de voir paraître votre chalet parmi les premiers résultats de recherche.

Exigez une preuve d’identité

Il est important de confirmer l’identité de la personne qui louera votre chalet en exigeant une preuve. Vous vous mettrez ainsi à l’abri de toute transaction frauduleuse, protégeant du même coup votre propriété.

La meilleure stratégie pour louer son chalet rapidement

Pour louer votre chalet rapidement, assurez-vous qu’il soit attrayant, épuré et qu’il réponde aux besoins des potentiels locataires. Proposez-leur un espace propre, en bon état et au goût du jour. Vous devrez bien sûr en faire une promotion efficace. Pour cela, informez-vous sur les plateformes numériques qui sont populaires dans votre région et privilégiez-les pour votre affichage. Rédigez une description complète qui suscitera l’intérêt des lecteurs et répondra par avance aux questions qu’ils pourraient se poser. Accompagnez cette description de photos qui mettent en valeur chacun de vos espaces. Dans une section réservée aux services offerts et équipements accessibles (ex. : cuisinière, laveuse et sécheuse, four à micro-ondes, table de billard), présentez l’entièreté de ces éléments. La disponibilité d’articles de toilette (ex. : shampooing ou gel pour le corps) et l’accès à Internet et à un service de diffusion en continu comme Netflix ajouteront de la valeur à votre proposition.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.